Enquête sur un esclavage oublié

Publié le par Louis

Esclaves chrétiens
Maîtres musulmans
 
Robert C. Davis, éditions Jacqueline Chambon
 
 
 
 Pourquoi le littoral corse, comme d'autres îles de la Méditerranée, est-il ceinturé d'un important réseau de tours à signeaux ? De quoi avaient donc peur les insulaires, ou plutôt quelle menace venant de la mer guettaient-ils donc ?
 
 Ce livre donne une réponse longue de 300 pages aux questions que suscitent aujourd'hui ces rares indices archéologiques.
 Il nous offre une enquête historique d'une grande rigueur sur un sujet peu traité par les historiens: l'esclavage des européens en terre d'Islam.
 
 Jusqu'à présent, la recherche s'était focalisée sur la traite atlantique et l'esclavage africain. Avec cet ouvrage, un autre champs d'étude vient de s'ouvrir. Il concerne ce million de captifs qui furent razziés durant toute l'histoire moderne, sur terre ou sur mer, par les tant redoutés pirates Barbaresques.
 
 L'auteur a dans ce but fouillé une quantité impressionante d'archives d'époques et de témoignages de victimes dont la plus célèbre fut sans doute l'écrivain Cervantes.
 Ce phénomène était si marginalisé jusqu'alors par les historiens, que l'on reste impressionné par l'ampleur du phénomène. Les Etats du Maghreb furent à cette époque de véritables Etats pirates et l'esclage était le fondement de leur société. Poussés par la grande rentabilité du commerce d'esclaves européens, les plus hardis de ces chefs de razzias n'hésitaient pas à entreprendre d'audacieux raids, dont le plus lointain et insolite, fut sans doute celui des pirates d'Alger contre l'Islande !
 
 Voici donc un ouvrage inattendu à placer dans le débat actuel souvent trop manichéen sur l'esclavage.
 
 

Publié dans Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zorba le grec 20/06/2006 10:46

Merci de m'avoir fait découvrir ce livre traitant d'un sujet aussi peu évoqué en histoire. Votre blog est de plus très original.
Cordialement.
Zorba le grec